Nos missions

La SODEXAM est chargée de :

–        Gérer les services de contrôle de la circulation aérienne, de sécurité incendie, de la météorologie aéronautique et des télécommunications aéronautiques, des aides terminales, de l’entretien des pistes et installations sur les aéroports ivoiriens ouverts à la Circulation Aérienne Publique, à l’exception des attributions de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), telles que définies à l’article 2 de la Convention de DAKAR ;

–        Gérer, au nom et pour le compte de l’Etat, les infrastructures aéroportuaires, aéronautiques et météorologiques ;

–       Gérer les aires de mouvements et les installations commerciales sur les aéroports ivoiriens ouverts à la Circulation Aérienne Publique, à l’exception des aéroports concédés ;

–        Mener et coordonner les activités d’observations, d’études et de prévisions en météorologie et dans les secteurs spécialisés de la météorologie ;

–        Etudier et réaliser, dans les limites de ses ressources et sur l’accord des Ministres de tutelle, les investissements aéronautiques, aéroportuaires et météorologiques ;

–        Exécuter des projets aéronautiques, aéroportuaires et météorologiques financés par l’Etat ;

–        Gérer les activités d’assistance au sol sur les aéroports ouverts à la Circulation Aérienne Publique, sous réserve des conventions existantes ;

–        Suivre et contrôler les concessions d’aéroports ;

–        Etablir les schémas directeurs des aéroports ouverts à la Circulation Aérienne Publique ;

–        Coordonner les activités de tous les services publics et privés concernant l’exploitation des aéroports ;

–        Gérer l’occupation du domaine public aéroportuaire non concédé ;

–        Assurer la supervision des activités du concessionnaire de l’Aéroport International Félix HOUPHOUËT- BOIGNY d’Abidjan en relation avec les autres services de l’Administration ;

–        Assurer dans le domaine de sa compétence, les relations avec les organismes internationaux.

Et généralement, de toutes opérations industrielles, commerciales, mobilières, immobilières et financières permettant de développer les aéroports et les stations météorologiques de l’intérieur du pays et, ou se rattachant directement ou indirectement à son activité.