Aviation Civile

    Le classement 2015 des 10 compagnies les plus sûres au monde selon Airline Ratings

    Airlines Ratings, site spécialisé dans l’évaluation des compagnies aériennes, a annoncé son classement 2015 des 10 compagnies traditionnelles ainsi que des 10 compagnies low-cost les plus sûres au monde, sur les 449 qu’il dit suivre. Le palmarès intervient après une année 2014 particulièrement marquante pour les esprits en termes de sécurité aérienne.

    Qantas décroche pour la troisième année consécutive le titre de compagnie aérienne la plus sûre au monde, selon le site AirlineRatings, qui note que la compagnie porte-drapeau de l’Australie n’a plus connu un seul accident mortel depuis l’avènements des avions à réaction. Les neuf suivantes sont, dans l’ordre alphabétique : Air New Zealand, Cathay Pacific Airways, British Airways, Emirates, Etihad Airways, EVA Air, Finnair, Lufthansa et Singapore Airlines. Selon le site, ces 10 transporteurs sont “toujours à la pointe de l’innovation en matière de sécurité et de lancement

    de nouveaux avions” et ils sont aussi “synonyme d’excellence” . Qantas en particulier reçoit toutes les faveurs du site lancé en 2013 par un journaliste aéronautique Australien, Geoffrey Thomas. La compagnie est décrite comme un précurseur pour le développement du système de navigation aérienne du futur (Future Air Navigation System, FANS), l’installation des enregistreurs de paramètres de vol (Flight Data Recorder, FDR), les atterrissages automatiques utilisant un système de navigation par satellite, ainsi que les approches de précision autour des montagnes par temps nuageux en utilisant le système RNP. Pour la première fois depuis son lancement, AirlineRatings a également établi un classement des dix compagnies low-cost les plus sûres au monde, dans l’ordre alphabétique: Aer Lingus [sic], Alaska Airlines, Icelandair, Jet star, Jetblue, Kulula.com, Monarch Airlines, Thomas Cook, TUI Fly et West jet. Contrairement à un certain nombre de transporteurs à bas prix, ces compagnies ont toutes passé l’audit rigoureux IOSA de l’IATA et ont un excellent dossier pour la sécurité , précise AirlineRatings. “Des prix bas ne signifient pas une sécurité au rabais” , explique sonfondateur. En fait, le site détaille assez peu sa méthodologie, précisant toutefois que son système de notation prend en compte une série de facteurs en relation avec des audits réalisés par des autorités comme la FAA et l’OACI ainsi que par les gouvernements, et qu’il tient compte des antécédents en matière de sécurité de chaque compagnie aérienne. Sur les 449 que le site dit évaluer, 149 ont obtenu le classement maximal de “sept étoiles” , mais près de 50 ont seulement trois étoiles ou moins. Cinq compagnies aériennes n’ont atteint qu’une seule étoile : Agni Air, Kam Air, Népal Airlines, Scat et Tara Air. S’il ne fait “aucun doute” que 2014 a été une “mauvaise année” en matièrede sécurité aérienne avec quelques-uns des accidents “les plus étranges et les plus bizarres de l’histoire moderne” , les chiffes sont cependant trompeurs, précise AirlineRatings, qui a dénombré 21 accidents mortels faisant 986 victimes. C’est plus que la moyenne sur 10 ans mais relativement peu au regard des 3,3 milliards de passagers transportés sur 27 millions de vols annuellement, indique le site. 50 ans en arrière, on enregistrait quatre fois plus d’accidents mortels, faisant pratiquement deux fois plus de victimes (1.597), quand les compagnies transportaient 141 millions de passagers annuels – soit 5% du trafic d’aujourd’hui, rappelle Airlines Ratings.

    Qantas1